GDS de l'Isère GDS des Savoie GDS de la Loire GDS de la Drôme GDS de l'Ain GDS de l'Ardèche GDS du Rhône

Tremblante

Publié le 29/12/2004

Evolution de la surveillance de la tremblante caprine

23/12/2004 Evolution de la surveillance de la tremblante caprine
.
téléchargez la note de service de la DGAL :
 
Au cours d'une réunion au ministère de l'agriculture, la DGAL a annoncé le passage de la surveillance de la tremblante chez les caprins à 100 % des animaux arrivant à l'équarrissage et 50 % de ceux présentés en abattoir, à partir du 1er janvier 2005. En 2004, les prélèvements pour le dépistage de la tremblante étaient réalisés sur 10 % des caprins à l'équarissage.
.
Pour les ovins, il n'y a aucune modification c'est à dire que sont dépistés respectivement 2 % des animaux en abattoir et 4 % des animaux ramassés par l'équarissage.
.
Pour la DGAL, ce nouveau dispositif doit permettre d'intensifier de façon importante la surveillance des caprins. L'objectif est de mieux évaluer l’incidence des EST chez cette espèce.
.
Ce projet de programme a été globalement bien accueilli par les représentant des professionnels présents (ANICAP, FNEC, FNGDSB, FUS, FNCBV, FNICGV, SNIV, et ADILVA). Malgré les difficultés techniques qui risquent d'être rencontrées dans quelques situations particulières, tous sont favorables à l'intensification de la surveillance à l'équarrissage.
.
M.D.
.
.
L’échantillonnage annuel prévu pour l’année 2005 en France est le suivant :
Abattoir
Equarrissage
Total
Ovins >18 mois
10 000 (2%)
10 000 (4%)
20 000
Caprins >18 mois
60 000 (50%)
54 000 (100%)
114 000
TOTAL
70 000
64 000
134 000

Il est à noter que l’Union Européenne souhaite que l’augmentation du nombre de tests chez les caprins touche 20% des animaux à l’équarrissage et 80% à l’abattoir. Les pays membres ont tout droit d’effectuer plus de tests.