GDS de l'Isère GDS des Savoie GDS de la Loire GDS de la Drôme GDS de l'Ain GDS de l'Ardèche GDS du Rhône

Divers

Publié le 05/11/2006

CAEV ou Arthrite-Encéphalite Caprine (AEC)

Le CAEV
ou Arthrite-Encéphalite Caprine (AEC)
.
Le CAEV (Arthrite Encéphalite Caprine à Virus) est une maladie virale de la chèvre. Elle entraîne une encéphalite chez les animaux de moins de 4 mois et, chez les animaux plus âgés, des arthrites, des mammites et plus rarement, des pneumonies chroniques.
.
Télécharger les articles parus sur le CAEV dans le bulletin du GDS :
 
.
.
L'agent responsable : le CAEV
.
.
lentivirus :
virus enveloppé à ARN (rétrovirus) responsables de maladies à évolution lente.
.

Le virus de arthrite-encéphalite caprine est lentivirus spécifique des chèvres de la même famille que ceux du Maedi-Visna chez le mouton ou du virus de l'immunodéficience chez l’humain (VIH) qui entraîne le SIDA.
.
L'infection par le CAEV persiste tout au long de la vie de l'animal. Il est incapable d'éliminer le virus, qui s'intègre dans les cellules de son système immunitaire (monocytes et macrophages).
.
.
Principaux symptômes
et conséquences de l'infection
.
Les arthrites atteignent surtout le carpe et se manifestent par l’apparition des  «gros genoux». Les mammites apparaissent sous deux formes : une forme aiguë ou «pis de bois» principalement chez les primipares et une forme chronique avec induration de la mamelle. Ces mammites ne modifient pas l’apparence du lait mais entraînent d’importants déficits de lactation. La forme encéphalitique des chevreaux avec paralysie progressive et la forme respiratoire des adultes sont rarement observées en France.
.
Les pertes de lactation, la réforme anticipée des animaux malades et les entraves au commerce des reproducteurs entraînent de graves conséquences économiques pour les élevages.
.
Le diagnostic de cette maladie repose sur l’observation des symptômes et par la détection d’anticorps spécifiques à partir d’une prise de sang.
.
.
Transmission du CAEV
.
La contamination des jeunes s’effectue par l’ingestion de lait et de colostrum contenant le virus. Les adultes s’infectent entre eux lors de la traite par les manchons trayeurs contaminés et par contact avec le sang infecté (blessure, aiguilles, etc.).
.
.
Protocoles d'assainissement
.
Depuis 1994, un programme de lutte officiel a été mis en place en France. Il est basé sur 5 protocoles différents adaptés au taux d’infection initial du troupeau et qui sont présentés dans le tableau ci-dessous :
.
Protocole
I
II
III
IV
V
Niveau de contamination du troupeau

plus de 10 % de l'effectif
moins de 10 %
de l’effectif
Absence de contamination
Programme
de lutte
Maîtrise de l'apparition des signes cliniques
Assainissement par diminution de la contamination
Assainissement par reconstitution d'un troupeau
Assainissement par élimination des infectés
Maintien de la qualification
Maître d'Oeuvre

Professionnels (GDS)
Etat (DDSV) :
Contrôle Sanitaire Officiel
Qualification
aucune
Présumé indemne puis
Officiellement indemne

.