Image de Banniere

Neosporose

Questions/réponses sur la néosporose

Derniére mise à jour le : 28/12/2017


La néosporose est une maladie parasitaire affectant essentiellement les bovins.

Il ne s'agit pas d'une maladie contagieuse mais plutôt d'une affection congénitale puisque la transmission se fait préférentiellement pendant la gestation. La maladie se traduit essentiellement par des avortements et des chutes de production laitière. Les veaux nés de vaches infectées peuvent présenter des troubles nerveux dans les jours suivant le vêlage.

Voici quelques éléments de réponse aux questions qui nous ont été posées au sujet de la néosporose..
.
 
Mon voisin m'informe que ses bêtes sont contaminées par la néosporose. Etant moi-même éleveur de caprins, je voudrais savoir si...


L'être humain a des risques ? Si oui lesquels ?

Le parasite à l'origine de la néosporose n'a été découvert que récemment et ses modes de contamination sont encore mal connus à l'heure actuelle. Il a été décrit pour la première fois chez les bovins en France au début des années 1990. Depuis, des cas d'infections naturelles ont également été mis en évidence dans de nombreuses autres espèces animales telles que les chiens, les ovins, les caprins ou encore les chevaux. La maladie a principalement été décrite chez les bovins et que très rarement rapportée comme à l'origine de troubles chez les autres espèces.

Aucun cas de néosporose humaine n'a été décrit à ce jour (malgré la mise en évidence d'anticorps dirigés contre Neospora caninum chez des donneurs de sang aux Etats-Unis). L'homme semble donc « épargné » par cette maladie.

Les génisses nées de mères infectées par la néosporose transmettent la maladie à leur descendance.

 Comment ce parasite arrive-t-il ?


les génisses nées de mères infectées par la néosporose transmettent la maladie à leur descendance

Les animaux se contaminent :
  • soit par ingestion d'aliments contaminés souillés par les déjections d'un chien ou d'un renard porteur,
  • soit par voie transplacentaire c'est-à-dire directement de vache à veau pendant la gestation avant la naissance.

Le mode de transmission le plus fréquent est celui d'une vache infectée transmettant le parasite à sa descendance. Lorsque le veau naît, il peut être porteur du parasite sans présenter de symptômes. S'il s'agit d'une femelle et qu'elle est conservée pour la reproduction, elle va transmettre la maladie à sa descendance.

Le chien est un hôte définitif du parasite jouant un rôle dans la transmission de l'infection aux animaux par rejet du parasite dans ses fécès. Les chiens se contaminent par ingestion de délivrances ou avortons issus d'animaux contaminés, ou peut-etre de petits rongeurs porteurs du parasite. Plus rarement, les chiots se contaminent directement à partir de leur mère.

Enfin, les chats ne sont pas porteurs de ce parasite.

Est ce que le fait de rejeter du purin de vaches contaminées dans les champs ne risque pas d'infecter l'ensilage ?

Le mode de transmission majoritaire de la maladie est celui de mère à veau directement. La lutte repose donc essentiellement sur la détection des mères infectées et leur réforme. Le risque de contamination de l'ensilage par le purin d'un élevage contaminé est donc extrêmement faible. Par contre, les pâtures peuvent être contaminées par les déjections de chiens ou de renards contaminés.

Afin de limiter la transmission de la maladie par ingestion d'aliments contaminés, il convient  essentiellement d'empêcher l'accès des carnivores d'une part aux aliments destinés au bétail, d'autre part aux délivrances, avortons etc.














GDS Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: 04 72 72 49 51 - Mail : contact@frgdsra.fr

GDS 38 : 09 74 50 85 85

GDS des savoie : 04 79 70 78 24

GDS 74 : 04 79 70 78 24

GDS 69 : 04 78 19 60 60

GDS 42 : 04 77 92 12 38

GDS 01 : 04 74 25 09 91

GDS 26 : 04 75 78 48 30

GDS 07 : 04-75-64-91-85