Image de Banniere

Tremblante

Tremblante: nouveau dispositif de dépistage

Derniére mise à jour le : 26/01/2018


Entre ESB et tremblante, on craint l'amalgame.

Depuis la crise de l'ESB, la tremblante est redevenue un sujet d'actualité. En effet, ces deux maladies présentent des similitudes : maladie à prion, Encéphalopathies Subaiguës Spongiformes Transmissibles... Et à l'abattoir, ce sont les mêmes tests qui permettent de dépister les animaux atteints.
Une crise sanitaire a pour l'instant pu être évitée dans le secteur ovin car l'ESB n'a jamais été trouvée naturellement chez les ovins. Toutefois, l'ESB est transmissible expérimentalement aux ovins. Et pour les moutons infectés, la protéïne prion est détectable en quantité dans le sang (alors que ça n'a jamais été le cas chez les bovins). Si jamais un passage de l'ESB au mouton était démontré, et en l'absence d'outils permettant de faire rapidement le distinguo entre tremblante et "ESB ovine", la viande et le lait des animaux atteints par la tremblante serait considérée comme impropre à la consommation (avis de l'AFSSA du 18 février 2002).
Or, aujourd'hui, la génétique nous permet d'éliminer les risques de tremblante et par là même d'ESB chez les ovins.

La génétique nous permet d'anticiper sur une éventuelle crise sanitaire, alors au travail !

La tremblante c'est quoi ?

La tremblante est une maladie dégénérative du système nerveux central des petits ruminants. Les signes cliniques apparaissent généralement après une période d'incubation longue (2 à 5 ans). On peut ainsi observer : des tremblements, des difficultés de locomotion, des pertes de laine, l'amaigrissement, la mort....
L'agent infectieux est une protéine prion. La transmission de la tremblante s'effectue de la mère au jeune pendant la gestation (via le placenta) et au moment de la mise bas (ingestion de placenta et autres produits contaminés). D'autres modes de transmission existent mais sont encore mal connus.
Actuellement, aucune donnée scientifique ou historique ne permet de montrer que la tremblante, connue depuis 1732, est transmissible à l'homme.

La résistance génétique à la tremblante, une piste à suivre.

Depuis de nombreuses années, on a remarqué que certaines lignées d'ovins résistent à la tremblante. Aujourd'hui, des travaux scientifiques ont pu définir les différents génotypes existants et codants pour la résistance à la tremblante. Cette résistance est héréditaire. Un ovin résistant ne sera pas atteint par la maladie, il ne pourra pas la transmettre, et transmettra au contraire sa résistance à sa descendance. Mieux, les ovins résistants à la tremblante sont également résistants à l'ESB.
Il existe donc un moyen de lutte et de prévention de la tremblante et de l'ESB pour les ovins.
Il est donc important que les éleveurs d'ovins saisissent l'opportunité qui s'offrent à eux : la résistance génétique à la tremblante.

Le programme régional de résistance génétique à la tremblante est ouvert à tous.

Un programme régional de lutte contre la tremblante débute cette année. Ce programme s'adresse à tous les éleveurs d'ovins. L'engagement est volontaire. Certains d'entre vous ont déjà commencé. Ne prenez donc pas de retard, sachez saisir cette chance.
Les objectifs de ce programme sont :
 - de génotyper les béliers des élevages afin de connaître leur résistance à la tremblante
 - d'aider à remplacer les béliers sensibles par des béliers résistants pour que petit à petit les élevages ovins deviennent résistants, que les agneaux mis sur le marché soient résistants et donc d'apporter des garanties au consommateur.
Il faut également souligner que ce programme, volontaire pour l'instant tend à devenir obligatoire sous la pression des instances européennes. Il faut donc saisir l'opportunité au vol de bénéficier d'aides au génotypage, car une fois le programme rendu obligatoire dans toute l'Union (normalement à partir de 2007 ou 2008), l'Europe ne donnera plus d'aides aux éleveurs pour cette action.

Ce programme a été mis en place pour vous, éleveurs ovins. Les éleveurs sont les principaux acteurs de ce programme. Les aides financières et l'appui technique prévus sont intéressants. Il suffit de contacter le GDS. N'attendez plus !

Nathalie MAVRIC
FRGDS Rhône-Alpes

Voir également :
 notre page d'information sur la tremblante.
 programme de sélection génétique de résistance à la tremblante

























GDS Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: 04 72 72 49 51 - Mail : contact@frgdsra.fr

GDS 38 : 09 74 50 85 85

GDS des savoie : 04 79 70 78 24

GDS 74 : 04 79 70 78 24

GDS 69 : 04 78 19 60 60

GDS 42 : 04 77 92 12 38

GDS 01 : 04 74 25 09 91

GDS 26 : 04 75 78 48 30

GDS 07 : 04-75-64-91-85