Image de Banniere

Grippe aviaire

Influenza aviaire: les recommandations

Derniére mise à jour le : 26/01/2018

Influenza aviaire: recommandations aux techniciens d'élevage
 
L'influenza est très contagieux pour les volailles domestiques. La circulation des personnes présente un risque moindre que celle des oiseaux, mais il est souhaitable que les techniciens qui se rendent dans les élevages prennent quelques précautions, ne serait-ce que par égard pour les éleveurs. Les principales recommandations à leur attention ont été synthétisées par la FRGDS Rhône-Alpes.
Le virus se propage surtout par les fientes, les poussières de fientes, le matériel, les chaussures et les vêtements souillés par des fientes :
  •  Poulailler ou ateliers de volailles : Ne pas y pénétrer sans nécessité. Eviter de se garer à côté.
  • Arriver avec des bottes très propres, les désinfecter avant d'entrer dans l'élevage (il est souhaitable que tous les éleveurs disposent de pédiluves). Avant de partir, se savonner les mains, laver et désinfecter les bottes.
  • Désinfecter le matériel si il a pu être souillé par des fientes.
  • Désinfecter les pneus si il y a des volailles dans l'élevage.

Désinfectants :

 Virucides officiellement agréés pour les maladies contagieuses. Leur étiquette porte un N° et une date d'agrément. Il y en a de nombreux mais quelques uns seulement correspondent bien à une utilisation dans un pédiluve ou pour des pneus de voiture : action très rapide et efficacité malgré la présence d'une petite quantité de matière organique, pas d'altération des caoutchoucs (exemples : DELEGOL, PROPHYL 75). Pour une bonne utilisation, respecter les conditions d'emploi indiquées sur l'étiquette.
Utilisation : le mieux est d'avoir un petit pulvérisateur à dos dans la voiture.

A connaître : Les signes de l'influenza :
  • Mortalités d'oiseaux brutales et en progression (moindre chez les canards)
  • Baisse brutale et importante de la consommation d'aliment
  • Signes respiratoires marqués
  • Baisse ou arrêt de ponte
  • Signes nerveux ou apathie (poulailler silencieux)
  • Hémorragies ou congestions

Si un éleveur vous parle de signes évocateurs ou si vous en constatez :
1) Surtout ne pas quittez l'exploitation (risque important de propager le virus).
2) Informez l'éleveur qu'il doit appeler immédiatement son vétérinaire sanitaire pour qu'il vienne sans délais visiter les animaux malades et faire si besoin les prélèvements qui s'imposent.
3) Prévenir son employeur
4) Le vétérinaire indiquera la suite de la conduite à tenir pour se désinfecter et pouvoir rentrer chez soi.

Le fait de ne pas déclarer la maladie ou le risque de contamination, pour un professionnel de l'élevage au sens large (éleveur, technicien, vétérinaire), est passible de peines de prison et de lourdes amendes.
JLS









GDS Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: 04 72 72 49 51 - Mail : contact@frgdsra.fr

GDS 38 : 09 74 50 85 85

GDS des savoie : 04 79 70 78 24

GDS 74 : 04 79 70 78 24

GDS 69 : 04 78 19 60 60

GDS 42 : 04 77 92 12 38

GDS 01 : 04 74 25 09 91

GDS 26 : 04 75 78 48 30

GDS 07 : 04-75-64-91-85