Image de Banniere

Divers

Animaux sauvages blessés

Derniére mise à jour le : 21/12/2010

Lors des périodes d’astreinte ou en semaine, les DD(CS)PP sont souvent sollicitées par des pompiers confrontés au problème d’animaux sauvages blessés. Or dans la plupart des cas ces problèmes ne relèvent pas de la compétence de la DDPP. Il s’agit en effet le plus souvent d’achever l’animal blessé.

Deux cas principaux se présentent :

- 1 - Oiseaux blessés ou morts pour une raison autre qu’un accident ou un tir :

Lors de mortalité d’oiseaux, en particulier de cygnes ou de canards, il est nécessaire que la DD(CS)PP (direction départementale de la protection des populations) soit informée en vue de la collecte des cadavres pour la recherche grippe aviaire ; la surveillance se fait en collaboration avec l’office national de la chasse et la faune sauvage (ONCFS).

En Isère : DDPP38 : 04 56 59 49 99 ou astreinte via la préfecture.

Dans le cas d’oiseaux blessés, les centres de soins de la faune sauvage indiqués ci-dessous peuvent être contactés ; ils seront en mesure de préciser si l’animal est d’une espèce protégée et la conduite à tenir pour le signé le cas échéant.
En Isère
n° d'appel
Centre de sauvegarde de la faune sauvage de Rochasson
52 chemin de Rochasson
38240 MEYLAN
04 76 90 95 17
Centre de soins Le Tichodrome
Chalet 121
Col de l’Arzelier
38650 CHATEAU - BERNARD
04 56 55 90 24
06 81 24 18 32
Dans le Rhône
n° d'appel
Centre de soins d'oiseaux sauvages
Grand moulin de l’Yseron
Chemin du Grand Moulin
69340 FRANCHEVILLE
04 78 57 17 44
04 78 57 82 25


- 2 - Animaux sauvages blessés par accident ou par balle :

Oiseaux, gros gibier (cervidés, sangliers) ou autres animaux sauvages (blaireaux, putois, belettes, écureuils…).

Dans ces cas, il est inutile de contacter la DD(CS)PP du département.

Il revient dans ces cas là et selon les circonstances aux personnes suivantes d’agir :

- en premier lieu, le maire de la commune concernée qui peut éventuellement trouver dans sa commune un chasseur de la Fédération des chasseurs pour que l’animal soit achevé. Il revient au maire de la commune de faire enlever le cadavre. Cette demande d'enlèvement relève du service public d'équarrissage (SPE).

Il est rappelé que :
 
- que le code de l’environnement donne la possibilité au conducteur du véhicule qui a percuté un grand gibier de se l’approprier sous réserve d’avoir prévenu, préalablement à tout transport, les services de gendarmerie ou de police nationale.

- que le fait d’achever un animal blessé ne constituant pas un acte de chasse, toute personne peut être sollicitée.

Pour plus d'information, contacter :

 l'ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage).

 la Fédération Départementale des Chasseurs et réseau SAGIR,

 le cas échéant, la DDT (direction départementale des territoires) du département.


Source : DDPP38 - Catherine GADAUD / Claude COLARDELLE - nov. 2010.

Télécharger la fiche d'information au format PDF :
101210_fiche animaux_sauvges_blesses.pdf


















































GDS Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: 04 72 72 49 51 - Mail : contact@frgdsra.fr

GDS 38 : 09 74 50 85 85

GDS des savoie : 04 79 70 78 24

GDS 74 : 04 79 70 78 24

GDS 69 : 04 78 19 60 60

GDS 42 : 04 77 92 12 38

GDS 01 : 04 74 25 09 91

GDS 26 : 04 75 78 48 30

GDS 07 : 04-75-64-91-85