Image de Banniere

Bovin

IBR - En route vers l'éradication

Derniére mise à jour le : 12/09/2018

Un travail conjoint entre GDS France et l'Etat a permis la publication au 31 mai 2016 d'un nouvel arrêté ministériel fixant les mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR).

L'objectif de ces nouvelles règles est une reconnaissance européenne de notre plan de lutte contre l'IBR et une éradication de la maladie, via l'assainissement des troupeaux et des mesures restrictives pour la circulation des animaux infectés.


Le suivi assuré par le GDS pour éviter toute recontamination est le suivant :
ET une analyse à chaque mouvement à risque de bovin :


Les nouvelles règles en résumé :

A chaque cheptel son statut
1. Troupeau indemne (ex Indemne A)
2. Troupeau en cours de qualification : troupeau ayant réalisé une prophylaxie négative après le départ des animaux positifs.
3. Troupeau en cours d'assainissement sans positif : troupeau n'ayant pas encore eu une prophylaxie négative après avoir fait partir le dernier bovin positif.
4. Troupeau en cours d'assainissement avec positifs : troupeau possédant des animaux infectés et vaccinés.
5. Troupeau non conforme : troupeau qui ne respecte pas les règles du nouvel arrêté. Le risque IBR n'est pas maîtrisé, tous les animaux sont considérés comme infectés (et ne peuvent plus être vendus en élevage).

Règles de prophylaxie
Cheptels en assainissement avec positifs : contrôle des bovins de plus de 12 mois.
Cheptels en assainissement sans positif : contrôle des bovins de plus de 24 mois.
Cheptels en cours de qualification ou indemnes : contrôle des bovins de plus de 24 mois (allaitants) ou 2 analyses sur lait de tank par an (laitiers).

Règles pour les mouvements
- Si le bovin acheté ou pris en pension provient d'un cheptel indemne : contrôle 15 à 30 jours après l'arrivée (ou dérogation si transport direct sans mélange avec des bovins d'autres cheptels).
- Si le bovin ne provient pas d'un cheptel indemne : contrôle chez le vendeur dans les 15 jours avant le départ ET contrôle chez l'acheteur 15 à 30 jours après l'arrivée.
Les engraisseurs en carte verte peuvent choisir de vacciner systématiquement les bovins à l'introduction (dérogation jusqu'en 2021 maximum).

Pourquoi attendre 15 jours pour contrôler le bovin après l'achat ?
Si le bovin a été contaminé durant le transport, il faudra 15 jours pour que le taux d'anticorps soit suffisant pour être dépisté à l'analyse. Le dépister trop tôt, c'est risquer d'obtenir un résultat faussement négatif.

Et les bovins positifs ?
Les bovins positifs doivent être régulièrement vaccinés afin de limiter les risques de ré-excrétion du virus.
Ils ne peuvent pas être vendus pour l'élevage. Les seules destinations possibles sont :
  • abattoir
  • atelier en carte jaune en bâtiment.
Leur ASDA est marquée par une étiquette : "bovin positif IBR"


Règles pour le transport et le commerce
Les bovins 'sains" c'est à dire indemnes et contrôlés négatifs avant le départ ne peuvent pas être mélangés avec des bovins positifs ou des bovins non contrôlés avant le départ. Sinon ils peuvent tous être considérés comme infectés.


Vous n'êtes pas ou temporairement plus indemne d'IBR :


Le GDS des Savoie accompagne financièrement les éleveurs dans leur démarche d'assainissement et de qualification IBR, contactez-nous.










































GDS Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: 04 72 72 49 51 - Mail : contact@frgdsra.fr

GDS 38 : 09 74 50 85 85

GDS des savoie : 04 79 70 78 24

GDS 74 : 04 79 70 78 24

GDS 69 : 04 78 19 60 60

GDS 42 : 04 77 92 12 38

GDS 01 : 04 74 25 09 91

GDS 26 : 04 75 78 48 30

GDS 07 : 04-75-64-91-85