Image de Banniere

FCO sérotype 4 Publications officielles

Communiqué FCO GDS AURA

Derniére mise à jour le : 27/11/2018

Communiqué FCO

A l’initiative des GDS d’AURA, la plupart des acteurs du monde de l’élevage d’Auvergne Rhône-Alpes se sont réunis le 14 novembre 2018 autour de la problématique de la commercialisation des veaux laitiers et des broutards dans le contexte de la FCO.

Voici ce qui a été acté :

Sur le court terme :

L’objectif prioritaire est de maintenir le marché espagnol ouvert (dont les metteurs en marché d’Auvergne Rhône-Alpes fournissent 40% des volumes)

1. Pour vendre des veaux laitiers, 2 conditions doivent être remplies : - Le veau doit faire l’objet d’une désinsectisation par l’éleveur naisseur, qui doit l’attester à l’acheteur (attestation de désinsectisation). Cette disposition fait l’objet de contrôles qui risquent de s’intensifier dans les prochaines semaines (prélèvement de poils – contrôles des documents). Il est indispensable de le faire et correctement. - Le veau doit faire l’objet d’une analyse PCR négative  Une note technique sera communiquée prochainement par les fédérations FFCB et Coop de France, reprenant l’importance du respect de ce protocole (désinsectisation + PCR).
Si une des conditions n’est pas remplie, le bovin n’est plus conforme à la destination commerciale. La vente peut être annulée (retour du bovin) ou le prix initialement convenu réduit selon la nouvelle destination.

Les négociants et exportateurs sont conscients du problème que représente le retour des veaux positifs en ferme qui est un non-sens sanitaire, même si leur nombre reste faible à ce jour. Ils s’engagent à trouver des solutions chaque fois que cela sera possible pour l’éviter. Se pose néanmoins le problème de la réorientation de ces animaux vers le marché français des veaux de boucherie actuellement saturé.


2. Pour vendre des broutards, la vaccination est indispensable. Elle doit se faire le plus tôt possible après 2,5 mois d’âge et dans tous les cas 60 jours minimum avant la vente pour les 2 sérotypes 8 et 4. Un vaccin bivalent 8 et 4 devrait être disponible en janvier 2019. Ce vaccin est à privilégier.

Sur le long terme :

La vaccination des troupeaux laitiers semblerait être aujourd’hui la solution la plus pertinente pour retrouver une situation saine au niveau du commerce et au niveau sanitaire.

L’actuelle rédaction de la loi européenne de Santé Animale (LSA) remet en cause la possibilité de régir le commerce par des accords bilatéraux et ne laisse pas d’autre possibilité que la vaccination, ce qui remet de fait en cause l’ensemble de l’export français. Une dernière mouture est prévue pour le 15 décembre. Il est donc convenu de refaire le point fin décembre 2018 avec ces éléments, et voir si une stratégie vaccinale avec un vaccin bivalent 8 et 4 est réaliste et réalisable.

Il est par ailleurs souhaitable, de l’avis de tous, d’élargir nos discussions avec les opérateurs commerciaux de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour trouver une solution plus globale et pertinente sur la zone de chalandise des acteurs commerciaux.

GDS Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: 04 72 72 49 51 - Mail : contact@frgdsra.fr

GDS 38 : 09 74 50 85 85

GDS des savoie : 04 79 70 78 24

GDS 74 : 04 79 70 78 24

GDS 69 : 04 78 19 60 60

GDS 42 : 04 77 92 12 38

GDS 01 : 04 74 25 09 91

GDS 26 : 04 75 78 48 30

GDS 07 : 04-75-64-91-85