Image de Banniere

actualité

La Peste Porcine Africaine en Belgique

Derniére mise à jour le : 18/09/2018

Actuellement présente dans certains pays d'Europe, l'introduction de la peste porcine africaine (PPA) en France pourrait avoir des conséquences socio-économiques et sanitaires graves pour les filières professionnelles concernées.

Une maladie spécifique aux suidés (porcs domestiques et sangliers)


Sanglier - peste porcine- belgique

       La peste porcine africaine (PPA) est une maladie animale due à un virus         qui touche exclusivement les porcs domestiques et les sangliers. L’homme n’y est pas sensible, il n’y a donc aucun risque de contamination de l’homme par contact avec des suidés porteurs ou en consommant des produits d’origine porcine.




Une maladie très contagieuse

Le virus de cette maladie est très contagieux et résistant. Les animaux malades ou morts de PPA ainsi que les porteurs asymptomatiques sont des sources potentielles de virus. Par ailleurs, les produits issus de porcs ou de sangliers porteurs sont également des sources pour les autres suidés (produits de salaison, viandes réfrigérées et/ou congelées,  eaux grasses, déchets alimentaires…). Les véhicules, les personnes ou le matériel contaminés peuvent également être source de contamination. La transmission peut se faire par contact direct d’un animal malade ou porteur vers un animal sain, ou bien de manière indirecte par la consommation d’aliments contaminés ou de détritus.  La propagation de la maladie est facilitée par la résistance du virus, son excrétion précoce, sa longue persistance et les voies de pénétration variées (voies respiratoire, digestive, et transcutanée).

Une maladie grave pour les suidés

La maladie se caractérise par une forte fièvre hémorragique d’apparition brutale accompagnée de symptômes généraux et/ou locaux (prostration, affaiblissement, cyanose, toux, troubles respiratoires, saignements de nez, diarrhées sanglantes, vomissements, mouvements désordonnés, avortements, malformation…) et suivis par une forte mortalité (jusqu’à plus de 80% des animaux morts). Les porcs et sangliers de tout âge peuvent être atteints.

Une lutte difficile

Il n’existe actuellement pas de traitement ni de vaccin. La seule prophylaxie pour lutter contre cette maladie est une prophylaxie sanitaire (dans un foyer, abattage de tous les porcs, destruction des carcasses, désinfection des locaux, non utilisation des eaux grasses, dans un pays indemne, interdiction d’importation de suidés, viandes, produits de charcuterie, provenant de pays infectés).

Actualité européenne

Deux cas de PPA ont été confirmés chez des sangliers en Belgique à proximité de la frontière française.  Les autorités belges sont en train de définir les zones de lutte et de surveillance, en accord avec les recommandations européennes. A ce stade, aucune hypothèse n’est avancée quant à l’origine de ces cas, sachant que les cas de PPA les plus proches en Europe se situent à plusieurs centaines de kilomètres. Rappelons que la PPA peut se transmettre à moyenne et longue distance (plusieurs centaines à plusieurs milliers de kilomètres) en particulier via des aliments à base de porcs ou de sangliers infectés.

Les pays européens infectés à ce jour sont les Pays Baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie), la Pologne, la République Tchèque, l’Ukraine, la Russie, la Moldavie, la Roumanie, l’Italie (Sardaigne), la Hongrie et la Belgique.

Mesures de précaution mises en place en France

La France est préparée à l’apparition de la PPA. Son arrivée via la faune sauvage avait été présagée. Elle n’est actuellement présente qu’en Belgique (parmi les pays limitrophes) et la filière domestique n’est pas atteinte.

La France met en place des mesures de précautions (surveillance de la faune sauvage, communication et formation des acteurs de terrains concernés) en particulier dans la zone frontalière avec la Belgique. L’Etat, les éleveurs, les chasseurs et les vétérinaires se coordonnent pour prévenir l’apparition de cette maladie sur notre territoire.


Pour éviter l'introduction de la PPA, les recommandations à suivre pour tous !

Éviter tout contact avec des porcs lorsque vous êtes dans un pays à risque.

Lors de votre retour ou de votre arrivée d'un pays infecté :

  • Pendant 48h, éviter de vous rendre dans une exploitation porcine ;
  • Après ce délai, nettoyez soigneusement vos vêtements et vos chaussures avant d'approcher des porcins ;
  • Eviter de ramener de la viande ou/et des produits à base de porcs ou de sangliers.

Si cette dernière recommandation n'est pas respectée, vous devez éviter :

  • D'utiliser vos déchets pour nourrir des porcins ;
  • De jeter les restes de vos produits dans la nature ;
  • De composter ces produits.

 




GDS Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: 04 72 72 49 51 - Mail : contact@frgdsra.fr

GDS 38 : 09 74 50 85 85

GDS des savoie : 04 79 70 78 24

GDS 74 : 04 79 70 78 24

GDS 69 : 04 78 19 60 60

GDS 42 : 04 77 92 12 38

GDS 01 : 04 74 25 09 91

GDS 26 : 04 75 78 48 30

GDS 07 : 04-75-64-91-85