Image de Banniere

Ovin informations hygiène et bien-être

Salmonellose ovine et caprine

Derniére mise à jour le : 12/02/2019

Origine de la contamination

Les principaux réservoirs de  salmonelles sont les chèvres et les brebis excrétrices, par l'intermédiaire de  leurs crottes.
Il faut retenir que l'existence d'un autre élevage sur le même site que  la chèvrerie ou La bergerie est un risque.
Le chevrier/berger  ne doit pas être le fromager et le fromager ne  doit pas être le chevrier ou berger .
(Source : le PEP caprin )

L'avortement dû à salmonelle

L'avortement  par la salmonelle est très fréquent chez  les ovins à cause du germe salmonella  abortusovis. Il se manifeste par des avortements le plus souvent entre  Le 3ème et le 5ème mois de gestation ou bien avec la  naissance d'agneaux vivants mais destinés à mourir en quelques heures.

Egalement, des agneaux naissant apparemment mais durant le premier mois de vie,  Ils s'affaiblissent et meurent s'ils ne sont pas soignés correctement. La brebis  qui avorte peut ne manifester aucun autre symptôme  apparent de maladie, avoir de nouveau des chaleurs, s'accoupler et porter une  nouvelle gestation jusqu'à son terme. De plus, en cas de rétention placentaire  (c'est à dire l'absence d'expulsion du placenta), l'état des animaux peut  empirer gravement et la brebis mourir si elle n'est pas soignée correctement et  à temps.

L'avortement par  salmonelles touches surtout les agnelles en première gestation et on retrouve  rarement la maladie, deux fois chez le même animal.

Comment  se fait la contagion ?

C'est  essentiellement par le pâturage contaminé (par les restes des avortements et les  fèces) ou par l'introduction d'animaux infestés que se fait la contamination  

Mesures  spécifiques vis à vis de la toxoplasmose :
Il faut veiller  particulièrement à la protection des animaux de renouvellement en envisageant en  cas de risque leur isolement.   

Mesures  curatives 

Une fois  la salmonellose déclarée, le respect de toutes les mesures prophylactiques et  sanitaires est nécessaire ainsi que l'application d'une thérapie antibiotique  spécifique.
( Source : I aborti degli  ovi caprini; ARAS Sardegna)
 
LE VACCIN CONTRE LA  SALMONELLOSE CHEZ LA BREBIS 
 
VACCIN VIVANT : 1 injection avant la  lutte (animaux >3 mois) rappel annuel. Meilleure protection que les vaccins  inactivé. Inconvénients : Anticorps vaccinaux persistants pendat 1  an
 
VACCIN INNACTIVE : 2 injections avant  et pendant la gestation. Rappel annuel. Avantages : mères vaccinées pendant la  gestation : immunité passive chez l'agneau peandant au moins 3 semaines.  Inconvénients : 2 injections lors de la primo vaccination. Réaction  d'hypersensibilité positive.
 
Télécharger la fiche technique en pdf ici (d'après VERONIQUE LEPIDI - CIRVAL).    
  






GDS Rhône-Alpes

Adresse postale : 23 rue Jean Baldassini - 69364 Lyon Cedex 07

Tel: - Mail : contact@frgdsra.fr

GDS 38 : 09 74 50 85 85

GDS des savoie : 04 79 70 78 24

GDS 74 : 04 79 70 78 24

GDS 69 : 04 78 19 60 60

GDS 42 : 04 77 92 12 38

GDS 01 : 04 74 25 09 91

GDS 26 : 04 75 78 48 30

GDS 07 : 04-75-64-91-85